Robert Plant & the Strange Sensations

Le plus moderne des albums avec Plant, chanteur de Led Zeppelin (reformation 2014 de ce dernier ?), transportant un son tribe unique. L’album termine sur un remix dub de ce morceau.

Ce son typé avec une qualité précise en font un univers qui ne se veut pas ouvert, contrairement aux albums du groupe légendaire durant les années Woodstock, mais qui épanche sa lumière avec une clarté appréciable pour une époque où tout ce qui reste de la puissance psychédélique du rock 70 se résume à mièvreries affolées et chaos de placard.

 Perché haut sur le Grand Canyon 
ou autre falaise du Colorado

Mighty Rearranger